Comment avoir de belles jambes ?

Comment avoir de belles jambes ?

On veut toutes des jambes parfaites zéro défauts, avoir de belles jambes cela n’est pas simple car les jambes sont souvent malmenées et la proie de varices entre autres, les varicosités, rares sont les femmes qui y échappent ! Sclérose, laser,thermocoagulation : autant de solutions pour en venir à bout. Ces petites veines devenues apparentes, qui maquillent le milieu des cuisses ou la partie interne des genoux, ne croyez pas qu’il s’agit seulement d’un problème esthétique  Dans cet article nous vous donnons quelques petits trucs afin de masquer ou éliminer tout ce qui peut vous empêcher d’avoir de belles jambes.

Avoir de belles jambes avec la Sclérose

Le geste consiste à injecter un produit chimique dans la veine afin de la boucher. Plusieurs injections sont possibles dans la même séance et plusieurs séances sont souvent nécessaires. Une petite induration sensible et quelques bleus ne sont pas rares les jours suivants, même si les aiguilles utilisées sont de plus en plus petites (jusqu’à 0,3 mm). Pour un meilleur résultat, une contention légère (collant de 80 deniers) est recommandée pendant quelques jours. Effectuées par un praticien expérimenté, ces piqûres ne laissent pas de cicatrices disgracieuses. Il faut attendre trois mois pour juger du résultat final.

Avoir de belles jambes avec le laser

L’émission d’un rayon laser provoque la coagulation du sang. Ce traitement thermique est spécifique, car la longueur d’onde employée est essentiellement captée par l’hémoglobine du sang. Il n’y a donc pas de risque de brûlure de la peau. Une anesthésie locale s’avère nécessaire. Le laser permet de gommer des télangiectasies (étoiles) très petites, qui ne peuvent pas être atteintes par les injections sclérosantes et qui ont tendance à récidiver. Couplées, les deux méthodes permettent d’obtenir des résultats durables. 

Avoir de belles jambes

Comment avoir de belles jambes ?

 

Avoir de belles jambes avec la thermocoagulation

Cette méthode consiste à coaguler le sang de la varicosité au moyen d’une sorte de petit bistouri, équipé d’une pointe chauffante (courant de haute fréquence). Une cloque peut apparaître au point de contact. Elle évolue vers une croûte, pour disparaître au bout de quelques semaines. Protégée par une gaine isolante, l’aiguille en nickel traite le vaisseau sans léser la peau. Les risques de brûlure sont donc réduits.Contre-indications à connaître : l’allergie au nickel, le port d’un pacemaker et les infections cutanées.

Vous pouvez aussi avoir de belles jambes sans avoir recours à des méthodes qui peuvent être coûteuses, il est possible de camoufler les imperfections,  il existe des produits de maquillage résistants à l’eau qui masquent les cicatrices, rougeurs et petits vaisseaux sanguins apparents.

 

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Faire un commentaire

Switch to our mobile site