Sucre et Régime Minceur

Sucre et régime minceur

Les glucides sont pour l’organisme la source d’énergie par excellence. Ils sont en fait dégradés en glucose lors du métabolisme. Le corps a besoin de 50 à 55% de glucides sur l’ensemble de l’énergie totale apporté par le régime alimentaire, soit en moyenne 250 à 300g dont un cinquième sous forme de sucres rapides. L’apport énergétique d’un gramme de glucide équivaut 4 kcal. Lors d’un régime minceur on entend souvent dire qu’il ne faut pas consommer du sucre, mais tous les aliments ont un rôle essentiel pour l’organisme, éliminer la consommation de sucre lor d’un régime n’est donc pas une bonne chose.

Connaître les différents types de sucres pour mieux réussir son régime minceur

Sucre et régime minceur

Le sucre est divisé en deux catégories, les sucres lents et les sucres rapides :
Les sucres lents sont les sucres constitués de longues chaînes d’ oses appelés polyosides. Etant donné la longueur de ces chaînes, les enzymes mettent plus de temps à dégrader leur substrat, d’où la « lenteur » du métabolisme et de l’absorption par l’organisme. Nous pouvons penser au glycogène chez les animaux et à l’amidon chez les végétaux. Ils se retrouvent en particulier dans les féculents.
Les sucres rapides sont de petites chaînes d’oses (moins de 10) ou bien il n’y en a qu’un seul (ose simple). Le métabolisme est donc rapide. Pour les oses simples, nous pouvons penser au fructose, au glucose, et pour les diholosides, au lactose, au saccharose… Nous les retrouvons dans les sucreries, sodas… Ce sont souvent eux, les principaux responsables de notre embonpoint lorsqu’ils sont consommés en excès !

Sucres lents ou sucres rapides, lesquels choisir pendant son régime minceur ?

Ces deux types de glucides ont des avantages et inconvénients, même si globalement, les sucres lents sont plus avantageux. Tout d’abord, les sucres lents apportent de façon continue de l’énergie (atout pour les sports endurants). Mais aussi, ils n’ont pas ce goût sucré qui incite à une consommation abusive, ils ne sont pas cariogènes et ne favorisent pas la lipogenèse. En revanche, les sucres rapides apportent une énergie soudaine : dès que l’on en consomme, le taux de sucre augmente presque immédiatement, il y a un pic de la glycémie. Cela peut ainsi devenir un atout pour un sprinter ou tout autre sportif qui a une activité courte et intense… Mais pour les personnes qui ont peu d’activité physique, cela provoque plutôt la lipogenèse, c’est-à-dire que ce sucre est rapidement stocké sous forme de graisse. De plus, les sucres rapides sont cariogènes et leur goût sucré incite à en reprendre plus que la raison impose !
Ainsi vous comprendrez bien qu’il est préférable de consommer des sucres lents plutôt que des sucres rapides lorsque l’on suit un régime amincissant.

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Faire un commentaire

Switch to our mobile site