maigrir-régime
ARTICLE

Article du jour.

jeune intermittent

Jeûne intermittent : est-ce que ça marche ?

Les régimes de perte de poids se multiplient sur internet et ailleurs, chaque méthode se targuant d’être la meilleure. Parmi les tendances, le jeûne intermittent fait partie des régimes minceur les plus sollicités. La satisfaction des pratiquants de cette méthode de perte de poids semble être suffisamment répandue pour en faire un des régimes minceur phares. Mais qu’en est-il de la réalité ? Le jeûne intermittent est-il vraiment efficace ? Et comment l’appliquer ? Découvre sans plus attendre les réponses à toutes vos questions concernant le jeûne intermittent. 

Jeûne intermittent : alternance entre jeûne et alimentation 

Comme son nom l’indique, le régime du jeûne intermittent consiste à alterner des périodes plus ou moins longues de jeûne, avec des phases d’alimentation. L’objectif de cette alternance est d’optimiser des facteurs influant sur la perte de poids. Ainsi, le jeûne intermittent permettrait de mieux réguler la satiété, d’optimiser la lipolyse, c’est-à-dire le déstockage des graisses, ou encore d’améliorer sa sensibilité à l’insuline. Les bienfaits escomptés du jeûne intermittent (intermittent fasting en anglais) sont nombreux. 

Pour appliquer ce régime correctement et perdre du poids de façon efficace, encore faut-il l’appliquer de la bonne façon. Nous allons voir comment faire. 

Un danger pour la santé ? 

Le jeûne intermittent dispose auprès de certaines personnes d’une image de régime dangereux pour la santé. L’on s’imagine en effet que les phases de restriction alimentaire pourraient mettre le corps à rude épreuve, et créer ainsi des dangers de santé. Mais la réalité est tout autre. Elle est même contraire, c’est-à-dire que les bénéfices du jeûne intermittent ou fasting sur la santé ont été observés par moult études. Outre la perte de poids, le jeûne intermittent apporte donc des bénéfices du point de vue de la santé, contrairement aux croyances. 

Comment se pratique le jeûne intermittent ? 

Le régime du jeûne intermittent consiste à s’abstenir de manger pendant une certaine période, mais laquelle ? A vrai dire, les méthodes de jeûne intermittent sont diverses et variées. Il existe effectivement différentes approches au fasting. Nous ne pourrons pas toutes les citer, mais nous pouvons nous en tenir à l’une des plus pratiquées. Le jeûne intermittent 16/8 est l’un des régimes de fasting les plus connus dans ce milieu. 

Il se caractérise par une période de restriction alimentaire (fasting) de 16 heures. Le pratiquant peut se permettre de manger pendant les 8 heures restantes de la journée. C’est à vous de choisir la période de jeûne et la période où vous pouvez manger, en fonction de vos préférences et de vos disponibilités.

jeune intermittent

Vous pouvez, par exemple, sauter le petit-déjeuner, puis manger à midi et finir cette période par un dîner peut avant 20 heures. Bien sûr, vous pouvez manger une collation ou un petit repas entre les repas de midi et de 20 heures. Une autre approche serait de prendre son petit déjeuner à dès le matin à 8 heures, et organiser ses repas suivants de sorte à finir de manger à 16 heures. Vous l’aurez compris, l’organisation est libre.

Quels aliments manger pendant le jeûne intermittent ? 

L’alimentation dans le cadre d’un jeûne intermittent n’a pas de particularité. Les lipides, protéines et glucides doivent être consommés normalement, et à partir de sources saines. Les sucres sont à bannir dans la mesure du possible, pour perdre du poids efficacement. Viser en particulier les sources de protéines ainsi que les bonnes graisses. Les glucides peuvent être consommés, mais seulement sous leur forme complexe pour éviter les pics d’insuline Les céréales complètes doivent remplacer les produits et aliments raffinés. Les produits transformés et surchargés en sucres comme les pâtisseries et autres doivent être bannis. Choisissez vos aliments de sorte à manger de la nourriture saine, bonne pour la santé et pour perdre du poids. 

Bien entendu, les sources de vitamines et de minéraux ne doivent pas être négligées. Les fruits et les légumes doivent faire partie de vos repas, dans le cadre d’un régime de jeûne intermittent. 

L’apport calorique 

Jeûner ne veut pas forcément dire que vous allez maigrir. En effet, le fait de jeûner ne suffit pas à déterminer l’évolution de votre poids à lui seul. Ce qui va déterminer une telle chose n’est autre que votre apport calorique au cours de la journée. Si vous mangez plus de calories lors de la prise alimentaire que vous n’en consommez, vous prendrez quand même du poids. 

Dans le jeûne intermittent comme dans tout autre régime, le calcul de l’apport calorique est donc on ne peut plus important. Les légumes, très pauvres en calories pour la plupart, vous aideront beaucoup à occuper votre estomac sans apporter à votre organisme des calories en excès. 

L’eau 

S’hydrater est important dans le cadre d’un régime intermittent comme partout ailleurs. L’eau, en particulier lors des périodes de prise alimentaire, va permettre à votre transit de fonctionner normalement. Par ailleurs, s’hydrater correctement est indispensable pour une santé optimale, et pour éliminer les déchets métaboliques. 

Les erreurs à ne pas commettre dans le jeûne intermittent 

Le fasting doit être réalisé correctement pour une perte de poids réussie. Beaucoup de pratiquants commettent des erreurs qui entravent ou ralentissent l’apparition des résultats. En voici quelques-unes des plus courantes. 

Manger sans limite

Les périodes de nutrition ou de prise alimentaire doivent être contrôlées. A l’issue du jeûne, certains pratiquants ont tendance à se gaver jusqu’à la fin de cette période. Ainsi que nous l’avons précisé, ceci est une erreur majeure, car le fait de consommer plus de calories que l’on en consomme aboutira inéluctablement à une prise de poids. Mangez donc vos repas correctement, et modérément. 

jeune intermittent alimentation

Fixer la barre trop haut 

Pratiquer le jeûne intermittent doit se faire progressivement si vous ne voulez pas craquer. L’exercice est difficile aux débuts, alors allez-y crescendo. Commencez par des périodes de restriction ou de fasting courtes, puis agrandissez ces dernières au fur et à mesure. Vous parviendrez alors plus facilement à intégrer ce type de nutrition à votre vie.

Ne pas tenir compte de la qualité des aliments 

Le fait de jeûner plusieurs heures ne va pas compenser les dégâts causés par une alimentation peu saine. C’est une erreur de croire cela, et vous n’aurez pas de bons résultats en agissant de la sorte. Manger sain est tout aussi important dans le cadre d’un jeûne intermittent que dans n’importe quel autre type de régime. Toutefois, vous pouvez vous accorder de petits plaisirs, au maximum à raison d’une fois par semaine. 

ÉCRIT PAR
Hendrik Morella
CALLENDRIER
juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
SUIVEZ-NOUS